En commençant par la fin…

Bonjour à tous et toutes,

Je vous partage les dernières nouvelles avant de poursuivre avec d’autres articles qui vont relater plus notre quotidien de vie recretraités.

Le dicton qui dit « Pas de nouvelles bonnes nouvelles » s’est avéré un peu faux en ce qui nous concerne.

Je vous fais suivre le texte de mon amirale qui résume assez bien la situation.

« Un nouveau départ qui débute avec un nouveau moteur »

En effet, nous devons dire adieu à notre Yanmar 4JH3E notre vaillant moteur qui nous a mené du Québec jusqu’au milieu de l’océan Atlantique et ensuite dans les Caraïbes jusqu’à Grenade.

Il a eu la vie dure : il a bu de l’eau salée par un évent mal situé, une première fois à St-Martin en 2014 nécessitant une restauration complète puis une deuxième fois en Guadeloupe car on avait pas déterminé précisément la source du problème. On a dû rapporter la pompe à injection et les injecteurs au Québec. Puis une troisième fois en février 2018 lors de notre traversée St-Georges – Carriacou cette fois ce fut la pompe de cale qui a arrêté de fonctionner. Après plusieurs changements d’huile nous avons pu reprendre la mer en Janvier 2019 jusqu’ici à Carriacou.

Par contre, en arrivant à Tyrrel Bay, nous avons dû s’ancrer à voile car il a refusé de démarrer. Nous avons contacté un spécialiste qui a déterminé que le moteur avait de la rouille partout, deux valves croches et trois ressorts cassés, bref plusieurs milliers de $ de réparation sans être assuré que les pistons n’étaient pas touchés. Alors nous avons pris la décision de chercher un moteur neuf. Nous avons eu la chance qu’il y en avait un en commande chez un fournisseur de Trinidad que nous allons recevoir d’ici 21 jours.

Bon d’aucun diront nouvelle vie – nouveau départ – nouveau moteur.

Pas besoin de vous dire que tout a été mis en œuvre pour lui réserver une existence agréable à bord du Galdi.

Un nouveau système de filtration de diesel, un évent loin de l’eau, une valve de fermeture du tuyau d’échappement quand on navigue, une deuxième pompe de cale en réserve avec un système d’alarme sonore en cas de bris.

Marlène termine avec « À nous les mers, vroom, vroom vroom »

Le moral est excellent, le soleil est chaud et la vie est belle.

Grosses bises à tous et toutes

2 réflexions sur “En commençant par la fin…

  1. Cher Jocelyn,
    Toujours a bricoler ce diesel. Heureusement que tu as tous les talents,.

    Je te fais partager ma surprise, aujourd’hui alors que je me promenais devant la Méditerranée,
    j’ai recu un appel de José Dorn de La Martinique qui est a son domaine de Rivière Monsieur et nous avons évidemment parlé de toi et il m’a recommandé de t’envoyer ses salutations et qui aimerait bien
    que tu lui envoies un mot et l’inclue dans ton blog son adresse internet est; josedorn972@gmail,com
    Tu te souviens certainement de lui qui est allé vous porter a Sainte-Anne a toi et a Marlène les
    batteries pour tes aides auditives.
    Je dois dire que tu as des talents d’écrivains qui m’émerveillent pour un gars de finances. Je te signale
    que présentement Renaud Nadeau et Réjeanne sont en Floride dans un fantastiques condo de 900 pieds
    carrés. Je sais que tu as sont l’adresse internet et a lui aussi tu devrais écrire un mot et l’inclure dans ton
    blog.
    Aussi rafraîchis-moi la mémoire, je sais que l’anniversaire de Marlène arrive bientôt et j’aimerais
    lui envoyer mes voeux,

    Continuez fiers matelots naviguer comme le Capitaine Haddock dans les bandes dessinée de Hergé
    et qui lancait ses célèbres Cent Millions de Sabords et ramez matelots.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s