Expérience difficile dans les écluses

22 septembre 2014

En se couchant le soir, on ne se doutait pas que nous allions vivre le lendemain la pire journée de notre jeune carrière de navigation. En effet, nous avons affronté la première des 12 écluses qui ont occasionné pleins de bleus sur tout le corps de mon amirale qui s’était déguisée en matelot de seconde classe pour aider son capitaine assez mal habile. Le Lock 12 avait une porte de brisée alors le venturi crée à la sortie a propulsé le GALDI dans le mur opposé laissant là une partie de sa belle robe blanche. Dans le Lock 11 le voilier Let it be nous a vu de près et je m’excuse de leur avoir fait peur. Eh oui, je suis arrivé trop vite et Marlène n’a pu attraper ni les premières, ni les deuxièmes et ni les troisièmes fameuses cordes gluantes alors le GALDI s’est rué de travers.

Une chance que le capitaine l’a repris en main à temps pour permettre à Marlène d’accrocher la quatrième corde non sans y avoir laissé ses premiers bleus. Le passage des Lock 9 et 8 (non il n’y a pas de Lock 10) a été plus doux mais à peine si bien que mon matelot qui avait appris par le Lockmaster du 8 que le tirant d’eau du quai municipal du Fort Edward situé en bas du Lock 7 ne pouvait accueillir les 6’7 » du GALDI s’est mutiné et n’a pas voulu continué. Nous avons vainement cherché un accostage. Nous avons même tenté de s’agripper à un Tug mais le Lockmaster du 7 nous a fortement crier de ne pas le faire.

Un gentil Fred capitaine du Tug44 (www.tug44.com) qui arrivait d’un long voyage avait son quai juste à coté mais avec seulement 4′ de tirant d’eau. Par contre, il nous a assuré que le petit quai de fortune mis à la disposition des plaisanciers avait 7′ de profond mais qu’il fallait le prendre de face et non sur le long. Malgré que nous ayons touché le fond en l’essayant quelques minutes au paravent nous l’avons écouté et nous nous sommes échoué une seconde fois. Il a dû nous remorquer. Nous avons donc opté pour un ancrage dans le canal avec deux ancres. Des tugs ont passé toute la nuit mais nous étions en sécurité. Le lendemain nous étions frais et dispos…ou presque pour entreprendre les 8 dernières écluses.

image
En attendant Fred…
Sur le Tug 44 pas si malheureuse que ça…

 

 

Une réflexion sur “Expérience difficile dans les écluses

  1. Comment allez-vous? Depuis votre mésaventure aux écluses je ne trouve plus de vos nouvelles. Ça fait un mois… 22 septembre au 29 octobre. Je suis impatiente de vous lire à nouveau et d’être rassurée.
    À +

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s